Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

sel de bain algues HV

Chéri a eu une dure semaine, très physique. Mal partout, besoin de se relaxer.. D’habitude on est « douche » à la maison, mais un bain une fois de temps en temps ça fait du bien (même si écologiquement je sais c’est pas top !).

Je lui avais acheté des sachets de Sel de la Mer Morte, relaxant mais aussi reminéralisant. Je voulais compléter cette action par des algues. J’ai utilisé un mélange que j’achète chez New Directions, « Seaweed Powder« , mais vous pouvez utiliser de la Spiruline par exemple. Ou d’autres mélanges d’algues. Puis m’est venu l’idée de nourrir un peu sa peau, avec des HV.. Sauf que je vois souvent des ajouts d’HV dans des sels de bain, alors que c’est bien connu, l’huile ne se mélange pas à l’eau ! Et que le sel n’est pas un « solubilisant« .. Pas plus que pour les HE d’ailleurs ! Le sel va s’en enrober, mais une fois dans l’eau il va relâcher les HV et les HE en gouttelettes, indispersibles. Au risque d’un contact peau/HE pure, parfois indésirable .. Si vous utilisez uniquement du sel, pensez à utiliser du Solubol (solubilisant d’HE) pour éviter tout problème avec les HE. Mais le Solubol ne concerne pas les HV..

Et Eurêka.. Qu’est-ce qui peut rendre solubles dans l’eau les HV et les HE ? Mon Gélisucre ! Et oui c’est un émulsifiant mais aussi un solubilisant ! Puisque les gels huileux confectionnés avec le Gélisucre deviennent « lait » au contact de l’eau. Je vous donne la recette et vous explique tout de suite après comment j’ai procédé pour utiliser cette propriété.

Sel de la Mer Morte                 300 gr

Poudre d’Algues                       20 gr

HV de Carthame                         8 gr

HV de Calophylle Inophyle         8 gr

Gélisucre                                    4 gr

Oxyde vert                          1 pointe

HE de Verveine Odorante    25 gtes

Préparation: verser le sel dans un grand récipient. Ajouter progressivement les algues et l’oxyde, en malaxant bien entre chaque ajout. Le sel doit s’enrober petit à petit et devenir vert pâle.

sel et algues

Dans un petit récipient mettre les HV et l’HE. Ajouter ensuite le Gélisucre, EN 1 SEULE FOIS. Ce point est très important ! En effet lorsqu´on veut créer une émulsion ou un gel huileux rinçable, il faut incorporer les HV petit à petit dans le Gélisucre, pour créer une texture gel. Mais ici il ne faut surtout pas obtenir de gel, celui-ci serait difficilement incorporé au sel ! En le versant en 1 fois sur les HV/HE le mélange reste liquide. On utilise ainsi le Gélisucre que pour son action de solubilisant et non d’émulsifiant.

Sel de bain vue détailléeLa dernière étape est un peu longue.. Il faut verser le mélange huileux sur le sel, goutte après goutte, afin d’enrober le sel. Le tout sans agglomérer les algues.. Avec un peu de patience on y arrive ! Les grains de sels deviennent vert foncé, enrobés d’algues ET de mon mélange huileux. Vous n’avez plus qu’à mettre vos sels dans un joli pot, et filer dans la salle de bain utiliser votre création !

Utilisation: verser environ 150 gr de sels au fond de la baignoire. Faire couler un fond d’eau chaude pour les dissoudre. L’eau se colore et devient laiteuse, signe que les HV et HE sont bien solubilisées ! Ajouter de l’eau plus tiède pour compléter votre bain. Et profitez d’un bain relaxant, reminéralisant et doux pour la peau ! En tout cas chéri a grandement apprécié !

J’ai utilisé la quantité maximum d’HV pour « enrober » mon sel, mais en gardant son aspect « grains ». Il vous est bien entendu possible d’augmenter sensiblement les proportions HV/Gélisucre (en gardant le ratio 80/20 %). Le sel sera alors « baigné » dans votre mélange huileux. Moins pratique à utiliser.. Mais plus actif aussi.. A vous de voir quelle texture finale vous préférez.