Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

MACERAT URUCUMEncore un trésor.. Un de ces ingrédients utilisés depuis des siècles dans certaines parties du monde, que nous découvrons aujourd’hui.

L’Urucum (ou Roucou, Annato..) est une poudre obtenue à partir des graines du Bixa Orellana, plante originaire d’Amazonie.

Le saviez vous ? Certaines tribus d’indiens d’Amazonie étaient appelées tribus de « peaux rouges », car pour se protéger des moustiques et du soleil ces indiens s’enduisaient de poudre d’Urucum !

Et ces indiens avaient bien raison ! Cette poudre recèle un tas d’actifs, plus intéressants les uns que les autres pour la peau ! Elle est en effet riche en oligo-éléments: magnésium, zinc, sélénium ou encore cuivre. Mais surtout en béta-carotène: l’Urucum en contient 100 fois plus que la Carotte !!

Le béta-carotène, souvent simplement appelé Carotène (un peu à tort car il existe DES Carotènes) est un puissant anti-oxydant et anti-inflammatoire. C’est la pro-vitamine A: c’est la forme végétale de la Vitamine A (ou Rétinol), que l’on trouve dans notre organisme (et celui des animaux). C’est un « précurseur de Vitamine A », c’est à dire que le béta-carotène se transforme en Vit.A dans notre organisme. Je ne vous expliquerai pas par quels mécanismes chimiques ! Non l’hydrolyse de la liaison 15-15′…etc ne me passionne pas trop..

Mais pour extraire le béta-carotène de l’Urucum, il faut en faire un macérât, la pro-vitamine A étant exclusivement liposoluble. A moins que vous n’ayez envie de vous enduire de poudre comme une « peau rouge » ! Bien que l’on puisse l’utiliser dans le maquillage naturel (comme colorant, mais puissant donc un peu délicat à manier), l’Urucum est donc principalement utilisé en macérât. Je vous donne la recette du mien:

Recette macérât Urucum et HV de Son de Riz (concentré à 10%)

180 gr d’HV de Son de Riz

20 gr de poudre d’Urucum

Vous pouvez suivant l’HV que vous utilisez ajouter quelques gouttes de Vit.E, afin de protéger celle-ci de l’oxydation. Mon huile de Son de Riz en contient déjà naturellement, c’est donc une HV assez stable.

Préparation macérâtPréparation: verser un peu d’HV dans une bouteille (gros goulot pour pouvoir mélanger avec une tige en verre, en bois..), puis de l’Urucum. Alternez l’un et l’autre en mélangeant bien entre chaque ajout. Ajoutez pour finir la Vit.E si nécessaire et remuez bien.

Laissez macérer votre mélange 3 semaines, en mélangeant régulièrement.

Petit conseil, retournez (ou tournez) doucement la bouteille plusieurs fois plutôt que de la secouer. Cela incorporerait à chaque fois beaucoup de bulles (donc d’air !) dans votre macérât.. Air qui provoque l’oxydation de l’HV..

Suivant l’utilisation future de votre « huile d’Urucum » il faudra filtrer votre macérât. Sous peine d’avoir une texture granuleuse dans vos crèmes.. Si vous l’utilisez en savonnerie (ma dernière va bientôt me servir à ça !) la filtration ne sera pas obligatoire. Votre macérât colorera en plus vos savons en jaune/orangé.

MACERAT URUCUM Voici mon macérât une fois fini. Maintenant patience, il faut attendre 3 semaines..

Mais je ne vous ai pas parlé des propriétés de l’Urucum: actif « bonne mine » par excellence, il stimule les mécanismes de défense de la peau, redynamise les cellules (la Vit.A stimule la synthèse des protéines), il est anti-âge (Vit.A et oligo-éléments sont bien connus de la cosmétique conventionnelle !), il est anti-oxydant (il piège les radicaux libres), anti-inflammatoire, il prépare la peau au bronzage (il favorise la fabrication de mélanine), c’est une protection contre les UV, il éloigne les moustiques..

Vous avouerez que les indiens savaient déjà quel petit bijou renfermaient ces petites graines !

Mon macérât quant à lui contiendra en plus de tout cela les actifs de mon HV de Son de Riz.. A savoir bien sûr les acides gras (acide oléique et linoléique), essentiels à la santé de la peau, mais également de la Vitamine E, ainsi que d’autres anti-oxydants puissant comme le Gamma-oryzanol, des phytostérols, aussi des caroténoïdes (béta-carotène, mais aussi lycopène et alpha-carotène), des enzymes (comme le précieux Co-enzyme Q10 !) et des minéraux (calcium, potassium, fer..) !

Vous l’aurez compris mon macérât est une vraie petite bombe anti-âge !