Étiquettes

, , , , , , , ,

Savon Miel, Argile, Lait et HV d'Urucum   Comme promis voici le tuto en images de ma recette de savon « Miel, HV d’Urucum, Lait » (et argile dans une moitié car c’est un savon bicolore).

J’avoue que prendre des photos en savonnant ce n’est pas évident… J’le ferai pas tous les jours comme disait la pub ! Mais j’espère que ce tuto sera clair..

Avant de commencer, lisez les « mises en garde » en fin de cet article. Pour savonner en toute sécurité ! Ceci étant fait, on se lance:

Pesée des premiers ingrédients (le plus long c’est la préparation en fait..). Je vous conseille de commencer par fondre les graisses solides et faire la solution de soude. Les 2 refroidiront pendant que vous préparez les autres ajouts.

pesée soude SOUDE (puis eau, à part)

pesée huiles solides   HV SOLIDES

Versez LA SOUDE DANS L’EAU (jamais l’inverse, cela provoque des éclaboussures dangereuses !) et REMUEZ (sans cela la soude se solidifiera au fond de votre récipient..). Utilisez une baguette en verre, une cuillère en bois.. Pas de métal, qui réagit avec la soude. Protégez vous de l’émanation due à la réaction. Mettre de côté (dans l’évier par exemple, à l’abri d’une maladroitesse !) et dissoudre totalement la soude en agitant de temps en temps.

mélange soude eau SOUDE/EAU

Faites fondre vos HV solides et le(s) beurre, de préférence au bain-marie. Coupez les en petits morceaux afin qu’ils fondent plus vite et éviter ainsi de trop les chauffer.

fonte des HV HV COCO + PALME + KARITE

Beaucoup de recettes ajoutent les autres HV liquides immédiatement dans le bain-marie. Pourquoi ne pas patienter un peu ? J’ai préféré attendre pour ne pas chauffer inutilement mes HV fragiles. Je laisse fondre ma phase huileuse solide et pèse pendant ce temps les HV liquides.

pesée HV liquides HV de RICIN (puis celles de Son de Riz et de Chanvre)

Je laisse refroidir mon mélange HV/beurre(s) et celui soude/eau, idéalement en dessous de 45/50°. Pendant ce temps je prépare mes ajouts:

préparation ajouts MICAS, MIEL ajouté à l’HV d’URUCUM, LAIT

Je huile et/ou chemise mes moules avec du papier sulfurisé.

prépa moules

Là petite précision.. Il faudrait huiler les moules avec une HV synthétique, car une naturelle va partiellement réagir avec la soude.. Ce que je me refuse de faire ! Si vous voulez éviter quelques galères de démoulage, je vous conseille les moules en silicone.. Ou le papier sulfurisé..

Tout est fin prêt !

Préparation ingrédients

Je verse alors mes HV liquides dans celles fondues, puis ajoute le lait, en donnant un petit coup de mixer plongeant. Je vérifie la température de mes 2 mélanges (HV/beurre/lait et eau/soude), qui doivent être autour de 45°. Si vous n’avez pas de thermomètre, attendez qu’ils soient à peu près à température ambiante.

Je verse ensuite la solution eau/soude dans mes huiles (jamais l’inverse !), progressivement, en mixant par petits coups. Votre mélange va changer de couleur, devenir opaque.. puis plus ou moins longtemps après, devenir plus épais : c’est LA TRACE ! Pas toujours très nette paraît-il, suivant les recettes. Mais la consistance devient entre une crème anglaise liquide (qui coule sans laisser de trace si on en soulève une cuillère) et une crème pâtissière, pour celles qui cuisinent. Mais la trace peut être longue à venir.. Dans ce cas alternez mixer plongeant et spatule, sous peine de trop faire chauffer votre mixer. Attention à la surchauffe !

La trace C’est la fameuse TRACE !

Il faut alors STOPPER IMMEDIATEMENT votre mixer ! Sinon votre mélange va épaissir trop vite, vous ne pourrez alors plus travailler votre pâte à savons !

C’est le moment de mes 1ers ajouts: HV d’Urucum et Miel (péalablement mélangés), puis parfum et/ou HE. Je mélange alors avec une spatule, doucement pour ne pas trop épaissir le mélange, mais assez pour incorporer le tout correctement.

Ajouts à la trace Mon mélange prend un beau jaune orangé, et la texture d’une crème. Assez épaisse pour napper ma spatule, mais assez fluide pour être coulée dans mes moules et leurs recoins.

Je verse alors la moitié de ma pâte dans mon (mes) moule. Tapez vos moules sur votre plan de travail, afin de chasser d’éventuelles bulles d’air.

J’ajoute ensuite mon argile (préalablement diluée dans un peu d’eau) à la seconde moitié restante, en mélangeant délicatement. Là il faut accélérer car mon mélange épaissit rapidement.

Savon 2 couleurs

Je coule donc la seconde moitié (marron sur la photo, mais plus orangée en réalité) par dessus la 1ère (en l’ayant égalisée au fond du moule si besoin).

savons coulés Et voici la seconde couche terminée. Elle a épaissit très vite, je l’ai donc égalisée à la spatule. La dernière opération éliminera les marques de spatule:

filmer savon je filme ma pâte et son moule (film étirable alimentaire, sac congélation..). Cela a 2 utilités: finir d’égaliser en rendant la surface bien lisse et régulière, mais également éviter la formation d’une couche de poudre blanchâtre au contact de la soude et de l’air. Appelée « cendre de soude », cette poudre est du carbonate de sodium. Elle n’est pas dangereuse, mais surtout inesthétique. Grattez la si vous en observez sur vos savons, mais au pire elle s’en ira à la 1ère utilisation.

Patientez entre 24h et 48h puis démoulez vos savons. Mais certains nécessiteront un peu plus de temps pour être assez durs pour être démoulés. Si besoin mettez les 10 mns au congélateur, cela peut aider.

Si vous « tamponnez » vos savons, faites le une fois que vous êtes certaine de leur dureté.. Sous peine d’écraser votre savon et qu’il ne soit plus vraiment rectangulaire ! Je viens de faire l’erreur donc… On tamponne en fin de « cure », une fois les savons bien durs !

Il ne vous reste plus qu’à mettre vos création en « cure », idéalement 3 à 4 semaines. Posez les sur du papier absorbant, ou une grille de four et couvrez les d’un torchon. Ne les enfermez surtout pas dans un endroit hermétique (boite, tupperware..), et ne les emballez pas ! Ils moisiraient ! En effet l’eau contenue dans vos savons va s’évaporer pendant la cure, il faut qu’elle puisse s’en libérer.

Retournez vos savons de temps en temps, afin qu’ils sèchent uniformément. PORTEZ DES GANTS lorsque vous les manipulez, ils sont encore corrosifs. La saponification continue le temps de la cure, la réaction faisant disparaître la soude petit à petit.

Après ce temps de repos, vos savons sont enfin prêts ! Normalement.. Pour vous en assurer, TESTEZ leur PH ! Un pH trop élevé relève soit d’un problème de recette (mauvais calcul HV/soude), soit vos savons nécessitent un temps de cure plus long. Leur pH doit être entre 8 et 10. Si leur pH est plus élevé (à partir de 11) ils seront corrosifs pour votre peau ! Attendez encore 1 ou 2 semaines, si votre recette était correcte cela devrait suffire à retrouver le bon pH. Sans cela malheureusement il ne vous resterait plus qu’à râper vos savons pour faire de la lessive.. Pour ne pas dire les jeter…

* MISES EN GARDE: la Soude est à manipuler avec précautions ! Elle ne s’appelle pas « soude caustique » pour rien.. Elle est très corrosive pour la peau et ses émanations lors du mélange avec l’eau sont toxiques ! Quelques règles sont à respecter lorsque vous « savonnez »:

– ayez toujours à portée de mains du vinaigre blanc. Il neutralise l’effet de la soude. En cas de projection versez immédiatement du vinaigre pur. Utilisez le aussi pour nettoyer vos ustensiles après utilisation (faites les tremper dans de l’eau vinaigrée).

travaillez dans un endroit bien aéré, et faites votre mélange eau/soude près d’une fenêtre ouverte, les bras tendus et la tête tournée, afin d’éloigner le plus possible le récipient de vous

– le mélange d’eau et de soude dégage une forte chaleur, attention de ne pas vous brûler ! Utilisez un récipient en verre ou en plastique pouvant supporter des températures élevées.

n’utilisez pas d’ustensiles ou contenants en métal, celui-ci réagissant avec la soude. Utilisez du verre, du plastique résistant, des spatules en bois ou de l’inox.

portez des gants et des lunettes (lunettes « masque », celles « de vue » ne suffisent pas), des manches longues, et un tablier si vous voulez protéger vos vêtements.

éloignez les enfants et les animaux ! En plus de vous gêner dans vos calculs et vos mouvements, ils pourraient être intoxiqués par les émanations ou se brûler avec la soude ! On savonne donc en paix, seule dans sa cuisine !

respectez le sens des mélanges ! On verse la soude dans l’eau, jamais l’inverse, vous risquez des projections dangereuses. Puis on verse la solution eau/soude dans les HV (mêmes risques).

portez des gants quand vous tournez vos savons pendant la cure et mettez les dans un endroit sûr, hors de portée des enfants et des animaux.

testez le pH après la cure, il doit être inférieur ou égal à 10 (maxi).

Je n’ai par contre aucune recommandation ni remède pour éviter la frénésie savonnesque… Car c’est aussi en train de se vérifier sur moi, quand on commence.. On a vite très envie de multiplier les recettes, les tests..